La campagne dans les environs de Sennevoy le bas

Elle est belle la campagne dans les environs de Sennevoy le bas dans l’Yonne.

Quand elle n’est pas sabotée par des trous du cul.

La Campagne dans les environs de Sennevoy le bas

A Sennevoy le bas, on n’aime pas la nature

Vendredi soir, en allant promener ma chienne, sur mon chemin habituel, quel ne fut pas ma stupeur, mon indignation, de constater qu’un con avait massacré les arbres bordant le chemin et laissé les branches pêle-mêle sur le chemin, du grand n’importe quoi.
Voilà comment on travaille la nature à Sennevoy le bas dans l’Yonne, par dessus la jambe, l’esthétique passe après, voir même jamais en réalité.

De gr-slb

Gros plan sur une branche massacrée.

De gr-slb

Un Saule dont les branches ont été massacré.

De gr-slb

Un peuplier.

De gr-slb

Même arbre que la deuxième photo avec les restes au pied.

De gr-slb

Un magnifique pommier qui donne de très bonnes pommes, massacré

De gr-slb

Massacré.

De gr-slb

Au pied des peupliers, massacré.

Commentaire du maire, qui m’a été rapporté : «Ce n’est pas grave, la nature va reprendre le dessus.»
En gros, il s’en fout royalement.

Il y a plein de petits trucs, du genre, on arrose les plantes de la commune en pleine sécheresse ET en pleine journée, c’est pas grave, la nature va reprendre le dessus.

Ce chemin avait déjà une histoire de désherbant, Le désherbant, c’est bon buvez en.

Bande de CONS

Squeack

Pour une fois qu’elle ne bouge pas

squeack

Pieride du choux – Pieris rassicae

pieride du choux - pieris rassicae

Les mâles et femelles sont blancs en dessus, avec le sommet des ailes supérieures noir. La femelle a trois taches noires, dont deux presque rondes, placées l’une au-dessus de l’autre, la troisième eu forme de raie longitudinale, occupe le milieu du bord interne.

Le dessous des premières ailes est blanc comme le dessus, avec le sommet jaunâtre et deux taches noires arrondies et correspondant à celle du dessus. Ces taches sont constantes dans chaque sexe. Le dessous des secondes ailes est d’un jaune terne, pointillé de noir.

Le corps est de couleur blanche, avec le dos noirâtre. Les antennes sont annelées de blanc et de noir, et terminées par un point jaune.

Château de Tanlay

Le (grand) château de Tanlay –Yonne– est construit entre 1550 et 1568 par François de Coligny d’Andelot avec l’aide financière de son frère Gaspard de Coligny.
Château de Tanlay - entrée - Petit château
Petite château (entrée) avec sa porte Triomphante construit en 1558.

Château de Tanlay - petit château
Source : Château de Tanlay

Église de Tanlay

Clocher de l'église de Tanlay

Église Saint Sylvestre datant de 1655 et c’est tout.

Petite tortue – Aglais Urticae

Il n’existe pas de dimorphisme sexuel chez ce papillon ; mâles et femelles ont une taille équivalente (de 40 à 55 mm d’envergure).
Le dessus des ailes est caractérisé par une couleur dominante orangé et, sur le bord postérieur externe, des formes en demi cercles bleus, entourées de noir, formant un feston. La partie des ailes proche du corps présente une zone brune terne. Le bord antérieur des ailes antérieures est orné de trois taches d’un brun presque noir, rectangulaires. Celle du centre est généralement plus marquée et bordée de part et d’autre d’une zone orangée très pâle, plus claire que la couleur de l’aile, d’une teinte proche du jaune d’or. La plus externe est bordée vers l’extérieure non pas de jaune d’or, mais de blanc. Trois autres taches brun-noir, dont la taille et le contours diffèrent selon le spécimen, ornent le centre de l’aile antérieure.
Le corps est brun foncé et poilu. Les yeux sont également foncés. Les antennes sont finement striées de blanc et leur extrémité est ornée d’un point blanc. Les ailes sont garnies de deux petites excroissances pointues : la plus petite se trouve près du bord antérieur des ailes antérieures, l’autre, en arrière du papillon, sur la bordure postérieure des ailes postérieures.
Le dessous des ailes est terne, orné d’un motif discret qui évoque la couleur d’une écorce ou de feuilles mortes, ce qui aide le papillon à rester camouflé lorsqu’il hiberne. S’il ouvre brutalement les ailes, les couleurs vives qui ornent leur face supérieure semblent contribuer à pouvoir effrayer certains de ses prédateurs (ceci a été expérimentalement confirmé au moins pour les oiseaux jeunes et/ou inexpérimentés)
sources : wikipédia voir aussi Des papillons et des Hommes
Petite tortue - Aglais Urticae

Petite tortue - Aglais Urticae

Château de Rochefort

Situé sur la commune d’Asnière en montagne dans le nord du département de la Côte d’Or.

Le château de Rochefort a été construit entre 1480 et 1520 (au doigt mouillé)

Château de Rochefort sur Armançon (Côté entrée)

Il a une histoire longue et passionnante.
De part sa situation géographique, il a fait l’objet de biens d’intentions, comtes de Nevers, comtes de Tonnerre, duc de Bourgogne, Roi de France.

Château de Rochefort sur Armançon (Coté jardin)
Pour la suite, un tour sur le site de l’association Les clefs de Rochefort, qui s’occupe de la mise en valeur du château de Rochefort.

L’ONU par la voix de Ban Ki-moon s’emmêle

L’idée, la volonté est bonne, mais le texte de «Ban Ki-moon plaide pour la protection de la biodiversité» est plus que maladroit à mes yeux.
Notamment ce passage :
« J’invite tous les secteurs de la société à réaffirmer leur volonté d’aménager, de conserver et d’exploiter toutes les forêts sans les mettre en péril, pour le bien collectif de l’humanité future »

et foutre la paix à toutes ces forêts n’a pas le droit de citer.

Je viens de relire le texte, c’est un ensemble de langue de bois, il nous parle de rio –une vaste fumisterie– rio+20, Sommet de Nagoya –du même tonneau–
Il y a des passages qui me laisse perplexe :
«Elles sont une source de revenus pour les entreprises du monde entier1 et fournissent les moyens et les ressources indispensables à des centaines de millions de personnes parmi les plus pauvres2

Il bavasse sur Nagoya et son éventuel ratification –Ce seras fait– et mis en vigueur rapide –la je doute–, sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des résultats de leur application –la je doute fortement que cela soit purement philanthropique, on pille et VOUS payez–

Le reste m’écœure tout autant, ne pas laisser la nature au main de bureaucrates et/ou de politicards, cela bave beaucoup, mais au bout du compte –conte– il n’y a rien.

Ça c’est fait

  1. autrement nommées des multinationales ou exploiteurs
  2. les exploités, droit à rien, seulement de fermer leurs gueules

Le sang des bêtes

Cela date de 1949, pas de commentaire mais un cœur bien accroché.

«Le Sang des bêtes» est un film documentaire de Georges Franju sorti en 1949.
Montrant la mort des animaux dans les abattoirs parisiens de la Villette et de Vaugirard, ce film vériste1 est un des documentaires les plus directs sur cet univers de travail.

  1. naturaliste, réaliste

Get your own free Blogoversary button! Classement général

Google Analytics Alternative

Clicky