Archives de la catégorie ‘Sennevoy le bas’

Phare dans la nuit

Saturday 18 June 2011

Phare de voiture dans la nuit

Couché de soleil sur l’Yonne

Thursday 16 June 2011

Hier soir, je suis parti avec l’intention de prendre l’éclipse de Lune à défaut de lune, je ramène un couché de soleil.

couche-soleil-yonne

En effet, le temps était couvert (légèrement), avec un voile fin ce qui fait que je n’ai vu la lune que très tard, mise au point délicate, voir imposible.

La campagne dans les environs de Sennevoy le bas

Wednesday 15 June 2011

Elle est belle la campagne dans les environs de Sennevoy le bas dans l’Yonne.

Quand elle n’est pas sabotée par des trous du cul.

La Campagne dans les environs de Sennevoy le bas

A Sennevoy le bas, on n’aime pas la nature

Sunday 12 June 2011

Vendredi soir, en allant promener ma chienne, sur mon chemin habituel, quel ne fut pas ma stupeur, mon indignation, de constater qu’un con avait massacré les arbres bordant le chemin et laissé les branches pêle-mêle sur le chemin, du grand n’importe quoi.
Voilà comment on travaille la nature à Sennevoy le bas dans l’Yonne, par dessus la jambe, l’esthétique passe après, voir même jamais en réalité.

De gr-slb

Gros plan sur une branche massacrée.

De gr-slb

Un Saule dont les branches ont été massacré.

De gr-slb

Un peuplier.

De gr-slb

Même arbre que la deuxième photo avec les restes au pied.

De gr-slb

Un magnifique pommier qui donne de très bonnes pommes, massacré

De gr-slb

Massacré.

De gr-slb

Au pied des peupliers, massacré.

Commentaire du maire, qui m’a été rapporté : «Ce n’est pas grave, la nature va reprendre le dessus.»
En gros, il s’en fout royalement.

Il y a plein de petits trucs, du genre, on arrose les plantes de la commune en pleine sécheresse ET en pleine journée, c’est pas grave, la nature va reprendre le dessus.

Ce chemin avait déjà une histoire de désherbant, Le désherbant, c’est bon buvez en.

Bande de CONS

Squeack

Friday 10 June 2011

Pour une fois qu’elle ne bouge pas

squeack

Le désherbant c’est bon, buvez-en

Monday 9 May 2011

La campagne est belle, ces champs verdoyants avec ces vaches paissantes, ces papillons virevoltants de fleurs en fleurs avec ces abeilles butinantes, il y a les animaux, biches, renards, cerfs, … les plantes, …
Il y a aussi le chant du coq, l’angélus.

Ça c’est le côté bucolique de la campagne.

Le côté moins reluisant de vivre à la campagne sont les pollueurs.

Par exemple dans mon petit village de Sennevoy le bas dans l’Yonne (Bourgogne), il y a une propension à utiliser le désherbant1 partout, n’importe où, n’importe comment.

Exemple un chemin près de chez moi, il est herbeux et alors, c’est quoi le problème.

De gr-slb
De gr-slb
De gr-slb

Toutes ces plantes sont empoisonnées par du désherbant, une question pourquoi ?
Pour l’entretien des espaces vert en campagne, je pense qu’il y a des moyens plus respectueux pour l’environnement que l’utilisation systématique du désherbant. Moi je me tâte pour des moutons ou des chèvres pour mon gazon et mon champ.

Si quelqu’un à des tuyaux pour des chèvres je veux bien, mais pas des naines, non des vraies ;-)

Restons dans la pollution, dimanche matin je passe, rien à signaler, début dans l’après-midi je trouve cela sur le chemin qui sépare mon jardin de mon champ.

De gr-slb

Un tas de papiers à première vue provenant d’une boulangerie (!) jeté là, c’est visible, le reste est vert.

Si, il y a des gens que cela dérange, l’herbe, le chant du coq, l’angélus, …, ils peuvent aller (retourner) vivre en ville, là il pourront polluer autant qu’ils veulent, jeter leurs papiers aux coins des rues en toute impunité.

Ça c’est fait

  1. je me doute de la marque

Get your own free Blogoversary button! Classement général

Google Analytics Alternative

Clicky